Technologie SKYACTIV : qu’est-ce que c’est ?

Technologie skyactiv

Depuis environ sept ans, on entend le mot SKYACTIV aussitôt qu’un produit Mazda est mentionné. Ce fut le cas récemment avec la présentation de la nouvelle Mazda3 au Salon de Los Angeles. Cette dernière met à profit un nouveau moteur qui prend le nom de SKYACTIV-X.

Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question à savoir ce que voulait dire SKYACTIV ? Pourquoi est-ce que ce « mot » est utilisé à toutes les sauces chez Mazda ? Autrement dit, qu’est-ce que c’est la technologie SKYACTIV?

Il est temps de répondre à quelques interrogations.

Technologie SKYACTIV : un petit constructeur qui voit grand

On ne vous apprend probablement rien en vous disant que Mazda est l’un des plus petits joueurs de l’industrie. Conséquemment, l’entreprise ne possède pas les ressources d’une firme comme Toyota pour le développement. Elle doit donc penser autrement et c’est exactement ce qu’elle a fait avec l’approche SKYACTIV.

Car, en fait, c’est exactement de ça qu’il s’agit ; une approche, une philosophie. Au cœur de cette dernière, une règle : penser les choses autrement. L’ordre donné à tous a été simple ; jetez vos idées fixes à la poubelle et imaginez-en des nouvelles.

Résumée simplement, la méthode SKYACTIV consiste à penser tout différemment. Par tout on entend les moteurs, les transmissions et le châssis (pièces et composantes).

Les moteurs SKYACTIV

Mécaniquement, on a repensé la façon dont devait être conçu un moteur. La priorité était d’améliorer son rendement en réduisant ses pertes (système d’échappement, système de refroidissement et systèmes d’alimentation, entre autres). La liste des changements a été impressionnante : augmentation du taux de compression, réduction du diamètre de la chambre de combustion et des pistons et nouveau design du système d’échappement. Le résultat ? Un moteur 10 % plus léger que celui qu’il remplaçait. Une friction des pièces réduite de 30 %. Une amélioration de 15 % de la consommation et du rejet d’émission de Co2.

Une approche similaire a été adoptée avec les moteurs Diesel.

Transmission

Mazda savait très bien que la transmission parfaite n’existait pas. En conséquence, les ingénieurs ont noté les avantages de chacune pour produire de nouvelles boîtes révolutionnaires. Sont donc nées deux nouvelles transmissions. Une boîte manuelle à six rapports et une boîte automatique à six vitesses

En évitant les détails trop techniques, mentionnons que la boîte automatique SKYACTIV est plus compacte et plus légère. Elle offre des changements de rapports plus instantanés. Elle contribue aussi à réduire la consommation d’essence. La boîte de vitesses manuelle est également plus compacte et légère. La course de son levier est aussi plus courte.

Le châssis (carrosserie et suspension)

À la hauteur du châssis, tout a aussi été repensé. Par exemple, on a redessiné certaines sections afin que la force d’impact soit distribuée de façon plus efficacement entre le toit, la structure des portes et la partie inférieure du châssis (sécurité). On a augmenté l’angle de chasse à l’avant pour un meilleur contrôle et une meilleure sensation à haute vitesse. À l’avant et à l’arrière, les traverses de cadre ont été redessinées. La rigidité a été accrue de 40 % par rapport aux anciennes structures de produits Mazda.

Bref, tout a été pensé autrement.

Et c’est ça le cœur derrière la technologie SKYACTIV. Il en résulte des véhicules pensés autrement, utilisant des pièces innovantes, voire inédites. Pour Mazda, l’objectif était bien simple. Offrir le plaisir de conduire caractéristique des produits Mazda. Respecter davantage l’environnement en offrant des véhicules au meilleur rendement énergétique possible. Proposer aux consommateurs des produits qu’il va considérer comme incontournables.

À tous les niveaux, c’est mission accomplie.

Laisser un commentaire

Fermer

CLAVARDEZ